armes

armes
Armes, f. et plur. Tantost signifie les bastons de guerre offensifs, que nous appelons Armes offensives, Arma, comme espées, dagues, poignards, masses, haches, becs de faucon, lances, halebardes, javelines, arbalestes, hacquebutes, et semblables bastons de guerre. Et vient ce mot de Armus Latin, qui signifie ce que contiennent les espaules et les bras. Estans appelez Arma les bastons que l'homme de guerre portoit pendants ab armis, c. des espaules, par un baudrier porté en escharpe ou autrement, ainsi que dit Festus. Et la Vierge destinée pour estre offerte en sacrifice, estant appelée Armata, quand elle avoit la faudiere de son habit rejettée sur l'espaule en sacrifiant. A cela rapporte aucunement ce que le François dit, endosser le harnois: mais nous usons de ce mot, si ont fait les Latins aussi, un peu plus largement, pour toute sorte d'armes offensives, ores qu'elles ne soient portées pendants de l'espaule. Et Nonius Marcellus traitant de generibus armorum, confond peslemesle les armes offensives, ausquelles on combat tant de loing que main à main, mettant à neant la difference dudit Festus, entre Arma et Tela mots Latins. En cette signification sont usitées ces manieres de parler, Il porte les armes, Armatus incedit. Il a bien les armes en la main, Egregie dimicat. Faire armes, Pugnare, praeliari. Un fait d'armes, que l'Italien dit aussi, Un fatto d'arme, pugna, certamen. Les hauts faits d'armes d'un Chevalier, Fortia equitis facta, et autrement, prouësses. Requeste d'armes, Prouocatio ad duellum. Armes à outrance, Duellum ad internecionem. Officiers d'armes, Qui quae ad arma attinent, officio exequitur, diiudicat. Quels sont les Herauts et Rois d'armes. Le mot est aussi prins pour armes defensives, qu'on dit habillements de guerre, comme corselets, heaumes, hauberts, mailles, plastrons, et autres pieces de couverture de l'homme d'armes. Selon cette signification l'on dit, un homme d'armes, un cheval d'armes, homme armé, armé de toutes pieces, Cataphractus miles. On prend aussi ce mot pour le blason, enseigne, cognoissance, devise ou emprinse d'un gentil-homme, et la raison du mot en cette signification est de ce que telles emprinses, devises, cognoissances, et blasons, estoient peintes au milieu des escus de guerre (comme elles le sont toutes parts où les armes des gentilshommes sont representées) lesquels pendebant ab armis, ainsi que tous Chevaliers les portent pendants de l'espaule par une courroye. On les appelle aussi en cette façon Armoiries, Insignia, Dont partent ces phrases cy, gentil-homme de nom et d'armes, Plane nobilis. Les armes de la maison, Insignia gentilitia. Blasonner les armes d'aucun, Insignia enucleare, quid insignia sibi velint explicare. Le seel à mes armes, Sigillum meis insignibus insculptum. Trayner les armes d'aucun, Scutum alicuius insignibus appictum raptare, quod mulctae honorariae ignominiaeque causa fieri est assuetum. Pleines Armes, Insignia simplicia ac sine vlla adiectione. Chef d'armes, celuy qui a droit de les porter, Familiae ac gentis Antesignanus, dont l'opposite est Armes avec brisure, Gentilitia insignia composita, ac cum additamento, quo a simplicibus distinguntur. Sicile Heraut du Roy d'Aragon, en son traité d'armoiries. Alexandre le Grand pour exaucer le nom et la vaillance de ses Capitaines, et avoir vaillants et victorieux combattants, à ce qu'ils eussent plus grand et noble vouloir, hardement et courage sur ses ennemis, leur donna enseignes, bannieres, pennons, et tuniques, selon le hardement, prouësse, et vaillance d'un chacun. Et sont maintenant icelles enseignes et devises nommées armes, que portent és batailles et faits d'armes, les Empereurs, Rois, Princes, Chevaliers, Escuyers, et tous nobles gentilshommes combattants, yssus de noble consanguinité. Hagium au traité des Herauts: Et comme se fait à present aux Seigneurs des devises, nommées armes, que de present portent és batailles et en fait d'armes, les Rois, Empereurs, Princes, et gentilshommes, qui sont de plusieurs couleurs et metaux. Les Agathyrses de nation Scythiens, au recit de Pompo. Mela. livr. 2. chap. 1. peignoient certaines enseignes en leurs visages et personnes, non pas par devises, ains par aucunes marques qui ne se pouvoient effacer, usitées en ces marches là, et tant plus aucun estoit d'ancienne race, de tant plus de celles marques il chargeoit son corps, ce qui luy estoit signe de noblesse.
Le present qu'un General d'une Armée fait à ses combattants, outre et par dessus leurs gages et soudes ordinaires, pour les gratifier, Donatiuum.
Fauces armes, Adulterinum gentilitiae vel stemmaticae parmae argumentum.
On leur a osté les armes, Armis exuti sunt. Liu. lib. 23.
Armes offensives et defensives, Oppugnantia arma et repugnantia vel propugnantia.
Faits d'armes, sont prouësses et vaillances d'un Chevalier en combattant. Ainsi dit on, les hauts et grands faits d'armes d'un tel, Ingentia bellica facinora, Fortia facta bellica. Ainsi dit on, faire armes. c. actes de grande Chevalerie. Au 3. livr. d'Amad.
Faire armes à outrance, c'est combattre dans lice, à glaives esmolus jusques au mourir ou au rendre, soit d'un à un, ou de plusieurs à plusieurs. Et Messire Thomas Duc de Glocestre, {{o=Closestre}} Connestable du Roy Richard d'Angleterre, escrivant les loix, establissements, et coutumes des combats en camp clos, ou dans lices, donne ce tiltre à un memorable combat à outrance, qui se devoit lors faire pardevant ledit Roy, comme aussi le combat en camp clos entre Reoul de Grono appelant, et Oste de Granson defendant du 20. Septembre, l'an 1411. Est ainsi inscrit, Armes faites à outrance par devant le Duc de Bourgongne.
Prendre les armes, Arma capessere, capere, sumere. Cic. Quintil. Tacit.
Estre en armes, In armis esse.
Estre en armes au camp prests tous les jours de combatre, In acie stare.
Né aux armes et à la guerre, Bellicosus.
Maistre en fait d'armes, Lanista.
Laisser les armes, et s'en retourner chacun en son hostel, Ab armis discedere.
Mettre jus les armes, Ponere arma.
L'estat des hommes d'armes qui avoient cheval aux despens du public pour aller à la guerre, Equester ordo.
Il a fait prendre les armes, ou mettre en armes, Ad arma concitauit. Liu. lib. 23.
Armes pour armoiries ou escusson, voyez Armoiries.
Qui n'a nulles armes, ou armoiries, Purae et albae parmae familia. B.
Armes pleines, que nous disons plus usitéement pleines armes, sont celles qui sont sans brisure, et n'appartiennent que au seul chef des Armes, voyez Brisure.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • armes — ● armes nom féminin pluriel Entreprise militaire, combat, force militaire (seulement dans des locutions). Héraldique Synonyme de armoiries. Sports Pratique de l épée, du fleuret ou du sabre. ● armes (citations) nom féminin pluriel Joachim Du… …   Encyclopédie Universelle

  • ARMES — ARMES, ARMÉES.     C est une chose très digne de considération, qu il y ait eu et qu il y ait encore sur la terre des sociétés sans armées. Les brachmanes, qui gouvernèrent longtemps presque toute la grande Chersonnèse de l Inde; les primitifs… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Armes — Saltar a navegación, búsqueda Armes País …   Wikipedia Español

  • Armes — can refer to:* The New Armes Kingdom, a fictional nation in the suikoden series of RPGs. * Armes, Nièvre, a commune in France …   Wikipedia

  • Armes — steht für Armes (Nièvre), eine französische Gemeinde Jay J. Armes (* 1932), einen amerikanischen Privatdetektiv Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe …   Deutsch Wikipedia

  • ARMES — apud Val. Flaccum l. 6. v. 530. pariterque inglorius Armes Fraude nova stabula et furtis adsuetus inultis, Depopulare greges, frontem cum cornibus auxit Hispidus inque Dei latuit terrore Lycei. Nomen proprium viri est: quare male alii legunt,… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Armes — (Armeses, a. Gesch.), so v.w. Armais …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Armes — Pour les articles homonymes, voir Arme (homonymie). 47° 27′ 34″ N 3° 32′ 55″ E …   Wikipédia en Français

  • Armes — This interesting surname is a patronymic (son of) Armin, from the Middle English, Old French given name Armin, Ermin , derived from the Germanic element Ermin. This seem to have been the name (of unknown etymology) of an ancient Germanic God, but …   Surnames reference

  • armes — interarmes …   Dictionnaire des rimes

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”